07 66 21 43 20
Les Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi de 9h à 19h. Le Mercredi de 9h à 12h. Le Samedi de 9h45 à 15h30.

Corinne Aubremaire Le Strat, Sophrologue à Rennes et Liffré

 

Corinne Aubremaire Le Strat, Sophrologue à Rennes et Liffré

Une étude de Santé publique a publié récemment que les français ne dorment, en moyenne, que 6H45 par nuit, homme ou femme de 18 à 75 ans. Un tiers des français dorment moins de 6H alors que la durée doit être de 7H à 8H de sommeil. Cette diminution du sommeil est préoccupante puisqu’elle n’est pas sans conséquence directe sur notre santé. Cela concerne aussi bien les adultes que les enfants et les ados. Les troubles du sommeil sont souvent évoqués en consultation.

Origines diverses des perturbations du sommeil

  • Le travail de nuit.
  • Les divers écrans qui ont envahi notre vie au quotidien : exposer ses yeux à une forte lumière décale l’endormissement. La lumière est un synchronisateur très fort de notre horloge interne.
  • Le tabagisme : la nicotine est un stimulant du système nerveux central et peut donc retarder le sommeil et/ou le rendre plus léger.
  • Le dîner trop tardif et trop copieux.
  • Une chambre non propice au sommeil : trop chauffée, trop colorée, trop bruyante, prendre son lit pour un bureau (éviter de travailler sur son lit).

Conséquences de l’insomnie sur notre santé

L’alternance du jour et de la nuit a une influence directe sur le rythme cardiaque, la température du corps, certaines sécrétions hormonales... etc. La perturbation de notre horloge biologique va avoir les conséquences sur notre organisme suivantes :

  • Mal dormir rend irritable, triste, donne des idées noires, voir même anxiogène. Un manque de sommeil chronique peut conduire à la dépression et ceci a n’importe quel âge.
  • Un risque plus élevé d’obésité. Quand on dort peu, on grossit car on a plus d’appétit et on a tendance à préférer des aliments plus sucrés et plus salés. Et on métabolise moins les aliments, on élimine donc moins.
  • Un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires.
  • Une augmentation du risque de cancer (notamment du sein pour les femmes selon l’Agence de sécurité sanitaire et du travail).
  • Un risque de diabète de type 2.
  • Un risque d’hypertension.
  • Le syndrome des jambes sans repos.
  • Troubles de la mémoire et vigilance qui baisse.
  • Diminution de la concentration.
  • Une accélération du vieillissement.

Il est donc importance de bien dormir, une fonction qui a un rôle primordial au même titre que la respiration ou la digestion.

Pour bien dormir, il faut que notre horloge interne soit en synchronisation avec nos rythmes de vie. Il est donc nécessaire d’éviter au mieux de faire trop de décalages horaires car cela perturbe notre horloge interne et par conséquent la qualité de notre sommeil. Pour bien dormir, il est bien de favoriser le maintien d’un rythme régulier : se lever et se coucher aux mêmes heures. A noter tout de même qu’ils existent des gros et des petits dormeurs : certains ont besoin moins de 6 H par nuit, d’autres plus de 9 H. D’où l’importance de bien se connaître et d’être à l’écoute de son corps.

Le rôle du sommeil

Le sommeil a une fonction fondamentale et en fonction des différents stades de sommeil, il favorise notamment :

  • la récupération pour pouvoir être plus efficace dans la journée.
  • le renforcement des défenses immunitaires.
  • la sécrétion de l’hormone de croissance (notamment pour les enfants).
  • le repos musculaire.
  • la qualité de la mémoire, notamment la mémorisation des informations reçues dans la journée. Endormi nous révisons ce que nous avons découvert dans la journée. Pour les élèves et étudiants, apprendre ses leçons sur plusieurs jours permet de mieux les mémoriser car, entre chaque jour, il y a une période de sommeil qui consolide ce qui a été appris.
  • la concentration.
  • la régulation de la faim.

La sophrologie et le sommeil

La sophrologie a toute sa place pour aider les personnes à retrouver une bonne qualité de sommeil. Elle permet notamment :

  • de se recentrer sur soi-même pour avoir une meilleure écoute de son corps et ainsi mieux respecter ses rythmes et ses besoins.
  • de diminuer le stress, d’évacuer toutes les tensions accumulées dans la journée pour favoriser un meilleur endormissement le soir.
  • de prendre conscience du moment du coucher : les bâillements et les frottements des yeux sont des signaux importants que notre corps nous envoie afin d’aller immédiatement se coucher.
  • de diminuer l’angoisse du coucher pour les plus petits.

La sophrologue est à votre écoute pour vous proposer les techniques qui vous correspondent le mieux et ainsi vous accompagner vers un meilleur sommeil.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.